Aux côtés des aidants
qui protègent

Actualités

<< Retour à la liste des articles

17 novembre 2021

L’assemblée nationale a voté pour une valorisation des congés proches aidants

congés proches aidants

Un élargissement des congés proches aidants

Assemblée nationale

Le jeudi soir 21 octobre, un amendement suggérant de rendre les critères de bénéfice d’un congé proche aidant et de l’indemniser au niveau du SMIC plus larges a été déposé par le gouvernement au projet de budget 2022 de la Sécurité Sociale. Ce dernier a été approuvé et voté à l’Assemblée Nationale le lendemain, le vendredi 22 octobre 2021.

Pour que plus nombreux soient ceux pouvant soutenir un proche en perte d’autonomie, en situation de dépendance ou de vulnérabilité, l’Assemblée Nationale adopte cette proposition.

Une décision qui soulagera un plus grand nombre

Le projet Grand Age porté par Brigitte Bourguignon, Ministre Déléguée à l’Autonomie se voit ainsi être par cette mesure. 52 députés ont donné leur voix favorables à l’objectif d’étendre ce congé « aux proches aidants de personnes dont le handicap ou la perte d’autonomie peuvent, sans être d’une particulière gravité, nécessiter une aide régulière ». Ainsi, le gouvernement souhaite revaloriser ces congés au SMIC, le montant de base de l’allocation journalière du proche aidant, à savoir 58€ net contre 43€ aujourd’hui pour les personnes venant en aide à leur conjoint(e) et 52€ pour les personnes isolées. Une hausse qui viendrait ainsi soulager les familles qui utilisent déjà trop peu le dispositif.

Prévu initialement en 2019 dans le cadre de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, le congé proche aidant fera son apparition véritablement en 2020, annoncé par Agnès Buzin. Ce congé rémunéré en faveur des aidants familiaux est d’une durée de trois mois fractionnable selon les besoins de l’aidant et peut  atteindre jusqu’à un an de congé sur la carrière. Avec près de 16 000 demandes déposées depuis la mise en place du dispositif des congés proches aidants, seulement 5000 personnes pouvaient y prétendre dû à la complexité des critères qui se verront ainsi alléger. Le gouvernement estime que le congé proche aidant indemnisé est une avancée importante qui mérite de se déployer davantage. En effet, ce sont 11 millions de Français qui viennent quotidiennement en aide à un proche en situation de vulnérabilité, de dépendance ou de perte d’autonomie.

vulnérabilité et patrimoine

Pour lire notre plaquette sur l’isolement social des aidants, cliquez ici 

x

Découvrez le
Baromètre 2021 - Volet 1
de France TUTELLE