Aux côtés des aidants
qui protègent

Les Directives Anticipées

Les directives anticipées : qu’est-ce que c’est ?

Les directives anticipées sont un document écrit que votre proche va rédiger par anticipation pour le jour, où éventuellement, il ne peut plus exprimer ses souhaits ou volontés médicales en cas de fin vie.

Elles  sont complémentaires à la désignation d’une personne de confiance, vous assurant ainsi que ses choix soient bien portés à la connaissance de tous.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de l’administration française : www.service-public.fr.

Directives anticipées

À quoi servent les directives anticipées ?

Les directives anticipées permettent d’exprimer des choix médicaux mais aussi d’autres souhaits en cas de fin de vie :

Les souhaits et volontés médicales telles que la limitation ou l’arrêt d’un traitement en cours, la pratique ou non d’une réanimation, d’une intervention chirurgicale…  sont considérées par principe comme des directives obligatoires sauf si elles semblent inappropriées à la situation qui se présente à l’équipe médicale.

Ces souhaits médicaux peuvent être complétés par d’autres souhaits ou renseignements sur la situation personnelle, celle de l’entourage proche, sur les craintes, attentes et convictions du proche.

Comment procéder  ?

Les directives anticipées doivent être rédigée par écrit. Le document est manuscrit ou dactylographié. Il se fait sur papier libre et doit être daté et signé. Votre proche peut les rédiger seul ou avec l’aide d’un proche en présence de deux témoins s’il n’est pas en mesure d’écrire.
La rédaction de ces directives peut sembler complexe, n’hésitez pas :

Pour y voir plus clair, être conseillé et aidé,

Réservez votre rendez-vous téléphonique gratuit avec nos experts juridiques

et Adhérez à France TUTELLE

Et pour en savoir plus sur les mesures d’anticipation ?
Les Carnets de France TUTELLE

Découvrez le 1er numéro de sa collection « Les Carnets de France TUTELLE » à destination des proches aidants « Anticiper les conséquences juridiques de sa propre vulnérabilité ou celle d’un proche majeur ».

Cliquez ici pour découvrir Les Carnets de France TUTELLE



Les autres mesures d'anticipation :